A la découverte du monde à 20km/h…

Chapitre 14: Bande-annonce: William en Amérique du Sud

Souvent, on me pose la question: « Que vas tu faire en Amérique? » Il est temps de vous livrer mon planning, bien chargé, mais aussi complètement différent de ce que j’avais prévu initialement, des trois prochains mois.
Vous, mes fidèles lecteurs, vous vous rappellez certainement des difficultés que j’ai rencontrées au Maroc, difficultés d’ordre moral et psychologiques relatées dans le chapitre 7. Pas de plaisir, solitude accablante, envie de rentrer, marre de pédaler, besoin de changer de plans pour la suite du voyage. La partie latino-américaine de mon périple est la victime de ce coup au moral ou plutôt la bénéficiaire. C’est cette partie que j’ai décidé de complètement revisiter, et j’en suis bien content, je me réjouis à 200% de ce qui m’attend!

Rio->Ricardo

Avant toute chose, rappelons à ce qui ne vont pas régulièrement consulter ma position satellite que j’ai atterri à Rio de Janeiro le 27 ou le 28 octobre, je ne sais plus. l’avantage d’être en vacances pendant une année, c’est d’avoir le luxe de pouvoir oublier les dates, de perdre la notion du temps. Cela contribue à amplifier ce sentiment de liberté qui est si grisant. Bref, nous y reviendrons, je ne suis pas là pour disserter à ce propos. Donc je suis À Rio depuis environ 5 jours, Ricardo, l’ami de mes parents qui m’héberge me fait découvrir les différents charmes que la ville peut offrir. Je découvre de nombreux aspects de Rio qui m’auraient étés inconnus sans son aide. C’est chez Ricardo que ma monture va se reposer pendant 3 mois, en attendant se s’envoler vers la Suisse, puis vers l’Asie.

Brésil->Carla

Ce soir, Carla arrive à Rio.  Il s’agit d’une bonne amie de l’université qui, cette année, travaille dans une ferme vers Florianopolis, à environ 1’000km au sud de Saõ Paulo. Elle travaille dans une petite ONG perdue entre forêt, océan, montagne et lagune. Il paraît que c’est magnifique, je vais y faire escale quelque jours si tout va bien. Donc une fois que Carla sera à Rio, nous descendrons jusqu’à Florianopolis en bus, en nous arrêtant à plein d’endroits qui ont l’air d’être digne d’intérêt. Je lui fais confiance, c’est elle la guide sur cette partie du voyage, deux semaines au total!

Aconcagua

Le 16 novembre au soir, je m’envole depuis Porto Alegre pour rejoindre Santiago, la capitale du Chili. Une fois sur place, je tente de trouver quelques cartes et sûrement un peu de matériel de randonnée. Une fois cela accompli, je cours rejoindre les pentes du Cerro Del Plomo ou du Marmolejo. Ces sommets culminants respectivement à 5’425 et 6’110m, me permettront de faire une première course d’acclimatation. Le but n’est pas forcement d’atteindre le sommet d’une de ces deux montagnes, mais de monter le plus haut possible pour habituer mon organisme à la différence de pression et au manque d’oxygène. Ces treks durant environ 5 jours, je n’en effecturais qu’un car le 25 novembre j’ai rendez-vous à Mendoza, côté argentin, pour rejoindre les membres d’une expédition en route pour l’Aconcagua!

« Aconcagua », quel nom bizarre! Qu’est-ce, un serpent? Une île? Non! Il ‘agit d’une autre montagne, mais pas n’importe laquelle! Du haut de c’est 6’960m, c’est le plus haut sommet des Amériques, et ainsi, la plus haute montagne hors de l’Asie. La particularité de l’Aconcagua est qu’il se trouve dans une région extrêmement sèche, du coup, il y a que très peu de neige sur les flanc du massif. Par conséquent, il est possible de parvenir au sommet sans trop de difficultés techniques, le tout étant de savoir s’adapter à une telle altitude et de pouvoir vaincre les caprices du temps.

Ainsi, du 25 novembre au 12 décembre, je serai sur les pentes de cette belle montagne, en espérant que celle-ci me laissera tâter son sommet.

Santiago-Lima->Paris

La diaspora lausano-géographe est présente partout dans le monde, ainsi quant on sait qu’un de nos confrères est dans le coin (c’est-à-dire sur le même continent), on court le rejoindre pour passer du temps avec lui. C’est ce que fait Paris, qui fait un échange et étudie dans la jolie ville de… Québec auCanada! Certes, c’est loin, mais le jeu en vaut la chandelle! Ensemble nous allons remonter en bus, en car, en stop ou en lama s’il le faut la Cordillière des Andes en passant par le Chili, la Bolivie et le Pérou. Nous célébrerons peut-être Noël en plein Atacama, et Nouvel-An au milieu du Salar d’Uyuni, qui sait! La classe, non?

Pour l’instant, c’est tout ce qui est prévu. Une fois à Lima, je me débrouillerai pour retourner à Rio retrouver mon bel étalon, euh, mon beau vélo, et je m’envolerai pour l’Asie du Sud-Est après une courte escale en Suisse. Affaire à suivre…

JE RESUME POUR CEUX QUI N’ONT PAS SUIVIT:

2 semaines de tourisme brésilien avec Carla

1 semaine de trek d’entraînement au Chili

3 semaines d’expédition à l’Aconcagua

3 semaines de vadrouille dans les Andes avec Paris

??? Jusqu’au 22 janvier.

à suivre ….

 

Publicités

7 Réponses

  1. Jusselin

    salut william,
    quel choc en lisant ces lignes, en effet j’abandonne mes lecture quotidienne pendant 1 mois et voila ty pas que tu en profite pour abandonner ton vélo…… Bref tu vas vivre une nouvelle expérience et c’est cela qui compte. je te suis à 100 pour cent et merci pour ta carte postale d’Egypte et Bravo pour ces KM parcourues c’est déjà un exploit
    Brunoi

    22 novembre 2011 à 21 h 38 min

  2. Hola Willi , esto de las Americas es Grande , todo esto lo aces en bici oh en burrico haha , « no te canses mucho  » cuelga mas fotos , queremos MAS y MAS +++++ nosotros viajamos desde casa hahaha ,valla vacaciones de narices quete estas pegando amigo Willi , cuidate y ten cuidado con los coral y conpania ya sabes SUERTE

    PS:,,, delphine dice que yo podia ido contigo asi estaria tranquila haha que teparece , quiere desacerse de mi haha , la postal no tardara a llegar ,,, vale asta pronto amigo William

    21 novembre 2011 à 17 h 53 min

  3. henri

    salut parrain
    je suis toujours ton parcours verras tu beaucoup d animaux pendant l escalade tiens moi au courant je l ecrirai sur le globe sur lequel je trace ton parcours gros bisous henri

    12 novembre 2011 à 11 h 49 min

  4. alfonso collado aragones

    Menudas vacaciones te estas pegando,que envidia me das……….Disfruta de tu aventura , esta la recordaras toda tu vida.
    Suerte en tu ruta por el  » Aconcagua  » Ya veremosy leeremos tus comentarios

    7 novembre 2011 à 9 h 26 min

  5. Christine Bron

    Salut William, merci pour la carte postale.
    Je viens de lire les 5 derniers rapports d’expédition. C’est étonnant de voir tout ce que tu peux faire en aussi peu de temps en prenant le temps.
    Le programme à venir est génial. j’espère que tu vas t’éclater.
    A bientôt

    6 novembre 2011 à 18 h 34 min

  6. corinne hermieu

    Salut William,
    Waouh, quel programme!!!
    Tes post sont toujours aussi intéressants. Bonnes vacances avec Carla…recharge bien les batteries avant d’attaquer ton trek et la suite de tes expéditions.
    Bon courage pour la suite.
    Biz. Corinne & cie

    4 novembre 2011 à 16 h 37 min

  7. Diane

    Yeah, trop bien ton programme pour l’Amérique du Sud. Je me réjouis des photos ! Et hésite pas si t’as des questions, je connais quelqu’un qui connait bien la région 🙂

    4 novembre 2011 à 13 h 11 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s